Tenue des ateliers de travail dans les 4 régions de la Tunisie pour débattre des défis et des freins au développement des créneaux porteurs

Dans le cadre du « Projet d’Appui à la Transformation Économique Structurelle et à la Compétitivité des Créneaux Porteurs en Tunisie » lancé par le Ministère de l’Economie et de la Planification et financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), le groupement de bureaux tunisiens et français ARIA-ACC-INC a tenu, du 29 juin au 8 Octobre 2021, une série de 4 ateliers de travail couvrant toutes les régions tunisiennes.

Ces ateliers ont été programmés à l’issue de la validation de la première phase de l’étude qui a sélectionné une liste des créneaux porteurs pour la relance de la croissance et pour l’accélération de la transformation structurelle de l’économie tunisienne : les industries des composants automobiles et aéronautiques, les produits textiles de chaine et trame (jeans et sportswear) et les services des Technologies de l’information et de la communication « TIC ». Une méthodologie innovante a été élaborée, et se base sur une analyse rétrospective des avantages comparatifs de l’économie tunisienne dans le marché mondial et sur une étude prospective des tendances futures des principales chaines de valeurs mondiales.

L’objectif des ateliers régionaux était de présenter les résultats de la première phase de l’étude et d’impliquer les acteurs régionaux dans les travaux d’identification des atouts et des freins au développement des créneaux retenus. Les ateliers ont eu lieu dans les Gouvernorats de Tunis (Région Nord-Est), Kairouan (Région du Centre), Gabès (Région du Sud) et Siliana pour la région du Nord-Ouest. Dans l’ensemble, ces ateliers ont fait participer 165 acteurs régionaux. A cause de la situation du COVID, plusieurs participants ont assisté à la réunion en ligne à travers une application de vidéoconférence qui leur permet d’interagir et de contribuer aux différents débats.

Au cours des ateliers régionaux, les interventions des participants, ainsi que les débats qui ont eu lieu entre les animateurs et le public, ont soulevé plusieurs problématiques et constats au sujet des freins au développement des 4 créneaux retenus, notamment celles qui concernent l’infrastructure, l’investissement et le financement des projets.